La Planète des Loups (World of Starwolves) SW#3

La Planète des Loups (World of Starwolves)

Translator: Richard Chomet
Publisher: Paris : Champs Elysees , 1978.
Page: 189 p.
Series: Le Masque : Science Fiction ; 79
Cover: Atelier Pacal Vercken; Dessin: Jean-Claude Hadi

DANS LA NÉBULEUSE NOIRE
Au cœur de l’Éperon d’Argo, la beauté et l’horreur se côtoient, les mondes des hommes sont rares et dispersés entre ceux des non-humains. C’est là que l’on croise l’ancienne route des Loups des Étoiles et les courants des sépultures galactiques, monuments d’une race disparue. C’est là que se cache Varna, le monde de la haine…

french14

Les Mondes Interdits (The Closed Worlds) SW#2

Les Mondes Interdits (The Closed Worlds)

Translator: Richard Chomet
Publisher: Paris : Champs Elysees , 1978.
Page: 249 p.
Series: Le Masque : Science Fiction ; 70
Cover: Atelier Pascal Vercken (Christopher Foss)

Les hommes nés sur la terrible planète Varna étaient appelés « Loups ». Plus durs, plus féroces que les humains ordinaires, ils étaient tour à tour pirates ou mercenaires.
Morgan Chane était l’un deux sur l’ancienne et tranquille planète que l’on appelait la Terre, il avait accepté une mission : retrouver Randall Ashton, le riche héritier porté disparu dans Les Mondes Interdits de l’étoile Allubane. Les Loups eux-mêmes se tenaient à l’écart d’Allubane. Et lorsque Morgan Chane s’y risqua, il découvrit que le but était infiniment loin de là : l’homme qu’il cherchait était parti en quête des Francs Voyageurs. Il avait découvert l’Errance Libre, voyage désincarné vers un autre-part semblable à ta mort, un autre-part où Morgan Chane allait le suivre…

french13

L'Arme de Nulle Part (The Weapon from Beyond) SW#1

L’Arme de Nulle Part (The Weapon from Beyond)

Translator: Richard Chomet
Publisher: Paris : Champs Elysees , 1977.
Page: 253 p.
Series: Le Masque : Science Fiction ; 62
Cover: Atelier Pascal Vercken (Christopher Foss)

Les étoiles l’observaient et il lui sembla qu’elles murmuraient : « Meurs, Loup des Etoiles. Ta course s’achève ici. »
II gisait en travers du siège de pilotage, un voile noir lui embrumait l’esprit tandis que sa blessure au flanc l’élançait et te brûlait. Il n’était cependant pas inconscient et comprit que son petit vaisseau venait d’émerger de l’hyperespace, qu’il y avait des choses qu’il devait faire. Mais cela ne servait à rien, absolument à rien. « Lâche la rampe, Loup des Etoiles, Laisse-foi mourir. »

french12

La Ville sous Globe (City at World's End)

La Ville sous Globe (City at World’s End)

Translator: Catherine Grégoire
Publisher: Paris : Champs Elysees , 1974.8.
Page: 252 p.
Series: Le Masque : Science Fiction ; 12
Cover: Atelier Pascal Vercken

Il protesta longtemps et Krimer fit de même. Mais Hubble eut le dernier mot. Tranquillement, implacablement il attira leur attention sur le paysage inconnu qui entourait la ville, le soleil sans chaleur, fit observer le refroidissement subit de l’atmosphère, l’impossibilité de communiquer par radio avec l’extérieur. Il expliqua brièvement, la nature du Temps et de l’Espace. Ses auditeurs ne pouvaient comprendre les théories scientifiques, mais ils y croyaient, comme tous les gens du XX« siècle avaient cru les interprètes des sciences qu’eux-mêmes étaient incapables d’assimiler. Et ils pouvaient constater que le soleil ne chauffait plus, que la terre avait changé d’aspect
Né en 1904, Edouard Hamilton écrit depuis 1926. Il est l’époux de Leigh Brackett, également auteur de S.F. Ville sous globe, publié en 1950, développe le thème de deux civilisations qui se confrontent et se meurent Ici les habitants d’une petite ville américaine affrontent leurs descendants, dans un très lointain futur. (Jacques Van Herp)

fren15

La Vallée Magique (The Valley of Creation)

La Vallée Magique (The Valley of Creation)

Translator: Bruno Martin
Publisher: Paris : Champs Elysees , 1974.6.
Page: 251 p.
Series: Le Masque : Science Fiction ; 10
Cover: Atelier Pascal Vercken

Du tréfonds du rêve…
il avait l’impression qu’une voix étrange parlait à son esprit, dans son sommeil alourdi d’alcool, en cette misérable auberge d’un village chinois de la frontière. DOIS-JE TUER, PETITE SŒUR ?
C’était une voix mentale, non articulée ; son cerveau la percevait non par les oreilles, mais sans intermédiaire. Et elle n’était pas humaine. Ses vibrations avaient une qualité si particulière qu’elles lui hérissaient l’esprit même pendant son rêve.
NON ! TU DEVAIS SURVEILLER, PAS TUER ! NON… PAS ENCORE !
La tension devînt trop forte, lise retrouva en train de se dégager de ses couvertures, jetant des regards affolés autour de la pièce sombre. Dans ta nuit, de grandes ailes battirent soudain. Il pointa son arme…

Né en 1904, écrivant de la S.F. depuis 1926, Hamilton abandonne en 1948 les voies classiques des étoiles et des flottes d’astronefs pour cette vallée de L’Lare au cœur du Tibet. La télépathie y lie hommes et animaux, ainsi la reine Nsharra vit en communion avec un aigle, un loup, un tigre, devenus ses frères d’armes. Et l’esprit du héros revêtira un moment le corps d’un loup gris. (Jacques Van Herp.)

fren14